Q 875: A French Translation

Editor’s note: This is a French translation of Q 875, a tape recorded on November 19, 1978, the day after the community’s last day. The editors gratefully acknowledge the invaluable assistance of Vincent Moulard, who prepared this transcript. The English translation of this tape appears here. A fuller discussion of Q 875 – including several other articles – appears here.

Segment 1:

Annonceur radio guyanien: Il fait bon manger avec la margarine Golden Cream. (Pause)

Présentateur radio guyanien: «Un avion d’évacuation sanitaire a quitté l’aéroport de Timehri cet après-midi, huit personnes blessées, suite à la fusillade de samedi après-midi qui a fait cinq morts américains, dont le député Leo Ryan. Un porte-parole de l’ambassade des États-Unis a déclaré que les personnes blessées seraient transportées par avion vers la base aérienne Andrews ou la base aérienne Howards dans le canal de Panama. Les blessés à bord faisaient partie d’un groupe de citoyens américains qui visitaient samedi la colonie agricole de Jonestown à Port Kaituma, quand un groupe a ouvert le feu sur eux. Les quatre autres personnes tuées dans la fusillade sont les journalistes de la NBC Robert Brown et Don Harris, Greg Robinson, photographe pour le San Francisco Examiner, et Patricia Mark [Parks], dont on dit qu’elle était membre de la communauté du Temple du Peuple à Jonestown. Le député Ryan est venu mardi dernier au Guyana pour enquêter sur des informations selon lesquelles des Américains de la colonie de la mission du Temple du Peuple – dont beaucoup venaient de la région de la baie de San Francisco – y étaient détenus contre leur volonté. Le député Ryan était accompagné dans la colonie de Jonestown de la télévision et de la presse (le mot suivant n’est pas clair en raison des bruits émis par une personne inconnue à la fin de l’enregistrement) ainsi que d’une quarantaine de proches inquiets de citoyens américains. La fusillade a eu lieu samedi après-midi, alors que le député Ryan et le groupe avaient terminé leur visite et étaient sur le point de monter à bord de l’avion pour retourner à Georgetown. Selon certaines informations, un homme a pointé une arme et ouvert le feu, et cela a constitué un signal apparent pour d’autres personnes armées qui ont commencé à tirer. Le député Ryan et d’autres personnes ont été touchés par la pluie de balles. Le gouvernement guyanien a envoyé des troupes et des policiers dans la région. La police a arrêté un Américain en lien avec la fusillade de Port Kaituma, mais le nom de l’homme n’a pas été divulgué.

(La chaise grince à la fin de l’enregistrement)

Présentateur: Pendant ce temps, des informations non confirmées parvenues à Georgetown indiquent qu’il y a eu des suicides de masse dans la colonie de Jonestown. Un porte-parole du gouvernement a déclaré qu’ils avaient reçu un rapport et ont envoyé un officier de l’armée pour le vérifier, mais ce dernier n’a pas encore rendu son rapport. Cependant, au siège du Temple du Peuple à Georgetown, l’Américaine Sharon Amos et ses trois enfants [Martin Laurence Amos, Wayborn Christa Amos, Liane Harris] ont été retrouvés morts la nuit dernière. La police a déclaré qu’elle travaillait sur la théorie du meurtre / suicide ou du meurtre par des personnes inconnues. Mme Amos s’était occupée de la plupart des préparatifs relatifs à la visite du député Ryan à Jonestown. (Pause)

(Début d’une autre histoire sans rapport. Le poste radio émet brièvement de la musique. Fin du segment.)

Segment 2:

Une présentatrice américaine: … aujourd’hui, les derniers mots à son fils le mettaient en garde contre le genre de personnes qu’il pourrait rencontrer dans une communauté religieuse située au fin fond des jungles guyaniennes.

(Expression consternée à la fin de l’enregistrement) Oh, mon garçon.

Mme Ryan: La dernière chose que je lui ai dite, c’est de faire très attention. C’était mardi matin, quand il allait partir. Sois très prudent, car (pause) ce genre de personne est émotionnellement instable, et assez peu encline à suivre la discipline (mot inintelligible), et euh, tout peut arriver.

Présentatrice: Autumn (deuxième prénom inintelligible) Ryan, mère du député californien Leo Ryan. Ryan, 53 ans, trois journalistes et une femme non identifiée ont été tués la nuit dernière au Guyana alors qu’ils s’apprêtaient à quitter la piste d’atterrissage située dans la jungle. Ils faisaient partie d’un groupe enquêtant sur des informations selon lesquelles des Américains étaient détenus contre leur volonté. Lors d’un point presse du Département d’État qui a été fait cet après-midi, le porte-parole Tom Rushton a déclaré que Ryan et les autres n’ont pas été déplacés.

Rushton: Les (mot inintelligible) des personnes qui ont perdu la vie à l’aéroport restent au Guyana pour le moment.

Présentateur: A Georgetown (mot inintelligible, interrompu par Rushton) –

Rushton: Non, on les a signalés la dernière fois sur la piste d’atterrissage. Euh, nous pensons qu’ils seront transportés à Georgetown dès que possible.

Présentatrice: Tom Rushton a déclaré que des autopsies seraient effectuées sur les corps avant leur rapatriement aux États-Unis.

Personne à la fin de l’enregistrement: Merde.

Présentatrice: Les troupes guyaniennes seraient maintenant arrivées à Jonestown. L’Associated Press rapporte que les troupes n’ont rien dit sur les informations faisant état de suicides de masse dans la communauté. Plus tôt dans la journée, le gouvernement guyanien a annoncé l’arrestation d’un Américain soupçonné d’avoir participé à la tuerie. C’est Larry John Layton, dont l’âge et la ville d’origine ne sont pas connus. Le Département d’État [State Department] déclare désormais que les avocats Mark Lane et Charles Garry sont à Jonestown, au Guyana. Lane, Garry et plusieurs autres individus étaient portés disparus depuis l’attaque de la nuit dernière. Selon Ted Koppel d’ABC, présent auprès du Département d’Etat [State Department], il y a eu une communication radio entre la communauté et la capitale du Guyana, Georgetown, et c’est ainsi que le Département d’État [State Department] a appris que les deux hommes étaient sains et saufs. Lane et Garry se trouvaient au Guyana pour agir en tant que conseils de Jim Jones, le fondateur de Jonestown. C’est ABC News.

(Publicité, coupure)

Segment 3

Animateur guyanien: […] un avion arrivera à [l’aéroport de] Timehri dans l’heure (un bruit à la fin de l’enregistrement bloque un mot) des proches des habitants de Jonestown. Ces proches sont venus dans le pays la semaine dernière avec l’intention de visiter la colonie du Temple du Peuple en compagnie du regretté député Leo Ryan.

(Éternuement)

Animateur guyanien: Parti également à bord du même avion, le mari [Sherwin Harris] d’une dirigeante du Temple du Peuple à Georgetown, Sharon Amos, qui, avec trois – avec ses trois enfants, ont été retrouvés morts hier soir dans leur domicile de la ville. Pendant ce temps, le président américain Jimmy Carter a exprimé son choc et sa consternation à propos du martyr du député Leo Ryan.

(Pause)

(Nouvelle histoire sans rapport) (Conversation à la fin de l’enregistrement) (Bande désactivée)

(Reste de la face 1 vierge)

Face 2: (Les 15 premières minutes sont vides)

Segment 4:

Présentateur américain: —connu comme un homme ayant un penchant pour (mot inintelligible). Voici un portrait du défunt député.

Reporter: Un collègue du Congrès a décrit un jour M. Ryan comme faisant partie de la nouvelle race du Capitole [Capitol Hill], celle des législateurs qui vont voir les choses par eux-mêmes. Et, nous a-t-on dit, si (expression inintelligible) la campagne électorale qui a failli renverser le démocrate libéral de 53 ans, c’était son adversaire qui affirmait que (mot inintelligible) Ryan passait trop de temps loin de Washington.

Personnes à la fin de l’enregistrement: Chut!

Reporter: M. Ryan était au Guyana pour enquêter sur des rapports selon lesquels des membres américains d’une communauté agricole étaient maltraités et battus. De nombreux membres de la communauté venaient de la circonscription de M. Ryan en Californie, où est basé le mouvement connu sous le nom de communauté du Temple du Peuple. Le député et quatre autres Américains sont morts alors qu’ils montaient à bord d’un avion après avoir visité la commune.

M. Ryan a servi comme sous-marinier de la Marine [Navy] pendant la Seconde Guerre mondiale, et a travaillé comme directeur d’école et comme enseignant de (mot inintelligible; peut-être «gym») en septième année. Il a été maire de (le son de la radio s’affaiblit sur plusieurs mots) et membre de l’Assemblée d’État avant d’être élu au Congrès en 1972. Au cours de la dernière session du Congrès, (bip électronique) Ryan a pris de l’importance pour avoir mené une lutte réussie contre le projet du président Carter.de créer une direction distincte de l’éducation.

Présentateur: Ce portrait du député Leo Ryan, qui a été tué dans une embuscade samedi en Guyane.

Plusieurs passages d’une autre histoire sans rapport. Voix à la fin de l’enregistrement, inintelligibles. Des portes s’ouvrent et se ferment.

Fin de la bande

Originally posted on August 4th, 2020.

Last modified on October 2nd, 2020.
Skip to main content